Guillaume Boursier

Concepteur sonore
Nous travaillons depuis plusieurs années à élargir notre champ de connaissance sonore. Il faut oser sortir des clichés et du convenu.
Guillaume Boursier

Guillaume se définit d’abord comme un communicateur. « Je suis un facilitateur de communication. Notre démarche créative ne peut pas se faire sans dialogue. »

Mais comment « parler son », puisque le son n’existe pas tant qu’il n’a pas été créé? Tout le monde a une idée de ce qu’est le bleu. Mais comment définir une ambiance sonore? « Chacun a sa manière de définir tel ou tel son. Il faut donc développer un langage commun pour que tout le monde travaille dans la même direction. »

Et puisque chez Mels, nous avons plusieurs pôles de postproduction sonore, Guillaume s’affaire aussi à créer des ponts entre les réalisateurs et nos diverses cellules de postproduction. «Pour que la magie opère, il faut créer des rencontres magiques. »